Musée National du Moyen Age

les racines de Paris dans le Moyen Age
Le Musée National du Moyen Age

Nous avons déjà parlé de la Paris médiévale dans ce blog, souvenez-vous? Nous avons vous conseillé un itinéraire à la découverte de les racines parisiennes dans le Moyen Age. Si le tour entre Notre-Dame, la Sainte Chapelle, le Collège des Bernardins et l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés ne vous suffit pas, il faut que vous alliez découvrir les trésors du Musée National du Moyen Age.

Cet établissement est installé dans deux monuments parisiens très importants comme les thermes gallo-romaine et l’Hôtel des abbés de Cluny, dans le Quartier Latin. Ici vous trouverez de collections intéressants comme par exemple de la sculpture gothique,  collections dédiées à le monde roman, à l’antiquité et à l’Haust Moyen Age et une collection d’objets ayant trait à la vie quotidienne du Moyen Age.

Depuis septembre 2000 on peut aussi visiter un jardin qui s’inspire à ces collections : le jardin médiévale réalisés par Eric Ossart et Arnaud Maurières. L’accès au musée est possible tous les jours sauf le mardi, de 9 h 15 à 17 h 45 et les tarifs vont de 6 à 8€.

Pour se rendre au Musée National du Moyen Age il faut prendre  le Métro Cluny-La Sorbonne, Saint-Michel ou Odéon. Autrement avec les bus n° 21, 27, 38, 63, 85, 86, 87 ou encore avec la RER ligne C Saint-Michel et  ligne B Cluny – La Sorbonne.

L’église de La Madeleine: un de plus beau exemple de l’architecture néo-classique

architecture néo-classique
L'èglise de Sainte-Marie-Madeleine

L’église de La Madeleine est une de plus connue église de Paris, pour elle est un de plus beau exemple de l’architecture néo-classique. Au début elle doit être un temple dédié  à la Gloire de la Grande Armée, un monument voulu par Napoléon Bonaparte, mais après sa chute le roi Louis XVIII décida de dédier ce temple à Sainte Marie-Madeleine.

Ce véritable spectacle d’architecture a été inspiré par La Maison Carrée de Nîmes, l’un des temple le mieux conservé qu’on peut trouver dans le territoire de l’ancien Empire romaine.

Chaque année plus de 60.000 visiteurs viennent  à Paris et visitent cette paroisse, car oui, l’église Sainte-Marie-Madeleine est une église comme les autres, avec ses habitants, ses messes célébrées quotidiennement, etc… Mais il n’ya pas seulement les sacres reliques de Sainte Marie Madeleine dans ce temple néo-classique, car c’est ici qu’on peut assister à des concerts de musique sacrée où a diverses expositions qui témoignent l’intérêt de  l’Église pour les formes d’arts qui renforcent la Foi. Pour se rendre à La Madeleine c’est facile : métro 8, 12 et 14 station Madeleine.

Visite du moulin de la charité

Un moulin dans Paris
Le moulin et la tour Montparnasse

Un moulin dans Paris ? Oui ça existe encore. Les plus sceptiques d’entre vous, ou les plus frivoles peut-être me parlerons du moulin rouge. Non, non et non. Je ne veux pas parler de lieu de débauche ou de spectacle, mais d’un véritable moulin.

Vous pourrez en admirer un au milieu du cimetière  de Montparnasse. Il s’agit du seul survivant d’une trentaine de moulins qui se dressaient autrefois fièrement sur la plaine de Montrouge à Paris.

Son histoire est peu connue, cependant on pense qu’il aurait été construit au cours du XVIIIe siècle. Ses architectes ? Les frères de Saint Jean ou les frères de la charité. Il est fort dommage d’avoir conservé autant l’historique des hauts lieux et pas celle de la France d’en bas. L’histoire des lieux, des bâtiments ou des éléments qui servaient à nourrir la population dont nous sommes les descendants. Une chose est sure : le moulin fut reconverti en guinguette.

Il sera par la suite englobé par le cimetière de Montparnasse et deviendra dans la foulée la demeure du gardien. Le moulin est maintenant vide à l’intérieur. Il est pourtant assez beau à voir de l’extérieur. Il se visite pendant les heures d’ouvertures du cimetière. La mairie de Paris organise également des visites guidées à thème.

Visite de Paris en 2CV

la voiture du peuple
la 2CV et Paris: une histoire d'amour

Vous qui souhaitez visiter Paris, vous  n’aimez pas forcément les transports en commun. Dans ce cas, vous pouviez vous balader dans paris à pied. Oui, mais quand on n’a que le weekend, c’est fatiguant. Il vous reste le taxi alors, mais à moins d’aimer entendre toute la journée des noms d’oiseaux plus ou moins exotiques, c’est souvent désagréable.

Vous pouvez maintenant faire une balade dans paris en 2CV. Découvrir la capitale de façon insolite, avec votre chauffeur en guise de guide. Lui, il a le temps. Le marais, le village saint Paul, Montmartre,…

Les balades proposées sont assez variées et se déclinent à votre convenance. Paris romantique ou Paris by night, vous choisissez le Paris que vous voulez visiter dans la plus mythique des voitures françaises : la 2CV. Quel bonheur de descendre les champs Elysées, la rue de la paix, la place Vendôme et d’autres lieux chics de la capitale avec la plus populaire des voitures françaises.

Prolongez l’expérience pendant tout un weekend à Paris en trouvant une chambre insolite dans la capitale. Sans nul doute une expérience inoubliable.

Visite en famille à Paris : le musée de la magie

la magie à travers les ages
Une gravure de magie

Un art fascine toujours autant les petits et les grands : c’est la magie. Qui n’a pas rêver dans sa vie de devenir magicien, d’épater la galerie par un tour fort bien réussi ou l’on entendrait les spectateurs dire : mais comment a-t-il fait ?

Le musée de la magie à Paris vous propose de retracer l’histoire de la magie du XVIIIe siècle à nos jours à travers une collection unique au monde.

Outre des affiches, des illusions d’optique ou des objets de magie, vous pourrez déceler les secrets des plus grands tours de tous les temps. La suspension éthérée de Robert Houdin, la chaise de buatier de Kolta ou encore le tour de la femme sciée, la France, et particulièrement Paris, possède un passé exceptionnellement riche en terme de prestidigitation. Certains objets de magie sont de véritables œuvres d’art. Baguettes magiques, cartes truquées, boîtes à secrets, ou encore tables de spiritisme, vous trouverez matière à vous amuser en famille.

Dans le musée de la magie à Paris, vous pourrez expérimenter de nombreuses illusions d’optiques dans la salle éponyme. Attention toutefois, n’oubliez pas que le guide est aussi magicien et qu’il peut vous jouer des tours… La magie étant un art manuel, rien ne vaux une démonstration, aussi vous terminerez la visite par un petit spectacle. N’oubliez pas enfin de faire un petit tour à coté, dans le musée des automates.

La chapelle expiatoire: mémoire de Louis XVI et Marie-Antoinette

Louis XVI et Marie Antoinette
Chapelle commémorative Louis XVI Marie Antoinette

Lorsque Louis XVIII arrive au pouvoir en 1814, une idée persiste dans sa tête : élever un monument commémoratif en la mémoire de Louis XVI et de Marie Antoinette.

La chapelle expiatoire à Paris fut commandé à ses frais. Il trouve un endroit tout désigné : l’ancien cimetière de la madeleine. Cet endroit fut désigné du fait qu’il fut le premier tombeau des nos deux guillotinés avant leur inhumation pour les conduire à la basilique Saint Denis.

Il faut noter qu’un bon nombre de gardes Suisses tués lors de la prise des tuileries en 1794 y demeurent également. La composition de la chapelle n’est pas sans rappeler celle du couvent de la reine à Versailles. Mais sous son architecture rigoureuse et hiératique, l’architecte Pierre François Léonard Fontaine ne se priva pas de laisser apparaître quelques caractéristiques antiques. Louis XVIII ne put voir la fin des travaux puisqu’il décéda 2 ans avant en 1824.

Au milieu du 19è siècle un square fut construit autour de la chapelle. L’endroit est sympathique et propice à une balade à vélo. Il prit le nom de Square Louis XVI. La chapelle failli disparaître pendant la commune. Fort heureusement, l’ordre ne fut pas appliqué. L’emplacement de l’hôtel marque l’endroit ou Louis XVI fut inhumé.

La chapelle expiatoire à Paris sert aujourd’hui aux monuments nationaux. Une messe y est célébrée chaque année pour rendre hommage à Louis XVI et à Marie-Antoinette.

L’Arc de Triomphe de l’Étoile

l'ètoile de Paris
Vue de l'Arc de triomphe

Situé dans la rive droite de la Seine, au milieu du 8ème arrondissement, l’Arc de Triomphe de l’Étoile est un des monuments le plus connu de Paris et de l’Hexagone.

Il fut construit par ordre de Napoléon qui voulait célébrer ses victoires militaires mais lors des ses premières défaites la construction fut suspendue et fut reprise seulement en 1832 grâce à l’intervention du roi Louis-Philippe Ier. Sous le régime de Napoléon les ruelles surpeuplées de Paris ont été démolis et remplacés par des rues et avenues géométriques, et surtout des boulevards. Cela deviendra un modèle pour la planification future ville du monde entier.

La meilleur vue de cette grandiose géométrie de planification urbaine est du sommet de l’Arc de Triomphe, d’où vous pouvez vraiment apprécier ce que le grand baron Hausmann atteint lorsque l’ordre donné par Napoléon III pour créer la plus belle ville moderne dans le monde. D’ici se départent douze avenue, entre eux  l’Avenue Kléber, lAvenue de la Grande-Armée, l’Avenue de Wagram et, bien sûr, l’Avenue des Champs-Élysées.

Pour se rendre au monument c’est très facile, car il ya la station Charles de Gaulle – Étoile desservi par les lignes du métro  1, 2 et 6 et par la station de la RER A.

Visite des catacombes de Paris

Cimetière de Paris
Les ossements déposés dans les catacombes

Les catacombes de Paris, ou ossuaire municipale fut crée à la fin. Le cimetière des Innocents devenant un véritable foyer d’infection après avoir servit pendant quelques siècles, les habitants du quartier portèrent plainte à maintes reprises jusqu’à la fermeture de celui-ci.

Paris étant un gruyère en sous sol, on trouva facilement un endroit ou enterrent sainement et proprement les restes humains : des anciennes carrières. Les carrières de la Tombe-Issoire furent aménagées pour accueillir les ossements. Par la suite, ce site allait recueillir les ossements de tous les cimetières de Paris jusque 1814.

Dès sa création, ce site particulier attisa la curiosité de bon nombre de badauds dont le plus célèbre n’est autre que le Comte d’Artois, futur Charles X. Il y descendit en compagnie de dames de la Cour. François premier ou encore Napoléon III furent également passionnés par ce lieu. Les personnages illustres n’ont pas fait que les visiter. Certains y on été entreposé comme Danton, Robespierre, Lully, Perrault ou Rabelais. Plus de 6 millions de parisiens reposent là sous vos yeux. La visite est également le moyen de découvrir les carrières de Paris et les problèmes que leur effondrement posait et pose encore à la ville de Paris.

Les catacombes de Paris sont réellement une visite intéressante, ludique et insolite. Naturellement, la visite est déconseillée aux personnes sensibles et aux jeunes enfants. Si vous souhaitez visiter les catacombes lors d’un weekend à Paris, faites attention aux conditions particulières de visite. Celles-ci sont à consulter sur le site de la mairie de Paris. Entrée : 8€.

L’église la plus ancienne de Paris

l'église la plus ancienne de paris
Abbaye de Saint-Germain-des-Prés

L’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés est l’église la plus ancienne de Paris, car elle fut consacrée en 558 par le roi mérovingien Childebert Ier après sa expédition militaire à Saragosse, d’où il a ramenée des reliques importants (la tunique de saint Vincent et une croix d’or).

Cette abbaye à vu des jours noirs pendant la Révolution, car elle fut fermée le 13 février 1972 et le révolutionnaires ont détruit la plupart des tombeaux merovingiens et la bibliothèque. Après la Révolution l’église fut restaurée  par Étienne-Hippolyte Godde, le même architecte qui a réalisé la chapelle et le portail du Cimetière du Père-Lachaise et aujourd’hui on peut voir une église de style roman qui témoigne les grands événements de l’histoire parisienne.

Quand vous visitez l’église de Saint-Germain-des-Prés vous pourrez visiter les tombeaux de personnalités importants du passé comme par exemple l’évêque qui donne le nom à l’abbaye, Saint-Germain de Paris, ou encore le roi Childebert où, pour les amateur de la mathématique, la dalle funéraire de René Descartes.

Balade le long du canal saint martin à Paris

balade bucolique à paris
le canal offre une autre vue de Paris

Paris est une grande ville qui bouge. Rapidité et stress sont devenus des incontournables de la capitale. Il y a pourtant un endroit ou les gens aiment prendre leur temps. Un endroit ou les Parisiens paraissent éberlués devant un bateau qui attend à l’écluse. C’est le canal Saint Martin.

D’abord construit pour alimenter la ville de Paris en eau potable par Napoléon, le canal failli disparaître, relayé aux seconds rôles par un projet d’autoroute sur ses berges dans les années 70. C’est l’avènement de la navigation de plaisance qui le sauva de l’oubli.

Le canal saint martin offre aujourd’hui une des balades dans paris des plus étonnantes. Long de 4.5 kilomètres, vous pourrez le parcourir en partie à pieds, ou sur toute sa longueur en bateau touristique avec guide pour connaître son passé, ses anecdotes et ses petites histoires croustillantes. Outre son caractère bucolique, il offre aussi une fenêtre sur l’époque des compagnies fluviales.

Vous pourrez admirer la rotonde de la villette, vestige du mur d’enceinte voulu par les fermiers généraux pour la collecte de leurs taxes. Puis après le pont tournant de la rue Dieu et l’écluse du Temple vous passerez sous le tunnel, voulu par le baron Haussmann pour dissimuler aux yeux des quartiers chics l’insalubrité de certains quais. Vous ressortirez dans le bassin de l’Arsenal, après lequel le canal saint Martin se jette dans la seine. Profitez de ce voyage dans le temps. Laissez votre esprit flâner et votre corps se reposer en attendant patiemment l’ouverture d’une écluse…