La manufacture des gobelins : passé industriel de Paris

le passé industriel de Paris
Savoir faire unique de la manufacture des gobelins

Les Gobelins à Paris ne sont pas les petites créatures vertes des mythes nordiques. C’est le nom d’un teinturier dont l’activité fut si florissante que son quartier, actuellement dans le XIIIe arrondissement, porta son nom.

La tapisserie des gobelins, fleuron de l’industrie Parisienne jusqu’au XIXe siècle, fut créée lorsque Henry IV fit venir des tapissiers flamands en l’année 1601. Colbert, qui comprit rapidement l’intérêt financier d’un tel établissement, favorisa son développement. Louis XIV finança ce que l’on peut considérer comme un centre de création dédié au roi. On retrouve d’ailleurs encore plusieurs tapisseries des gobelins au château de Versailles.

La baisse d’activité constante depuis cette période poussa l’état français à financer un musée en lieu et place de la manufacture. Le bâtiment en brique et pierre taillée de la manufacture des gobelins à Paris abrite donc aujourd’hui un musée que petits et grands peuvent visiter. Mais afin de perpétuer le savoir faire de cet art décoratif particulier, les lieux abritent encore des ateliers de création et de restauration de tapisseries. L’activité artisanale est mise à l’honneur avec des ateliers de dentelle associés au mobilier national.