Le moulin rouge à Paris: bien plus qu'un cabaret

l'âme de Paris
Egérie de la culture française: le moulin rouge

Le moulin rouge à Paris n’est pas seulement un cabaret. C’est l’âme de Paris et son histoire qui transpire de tous ses pores. A tel point que ce n’est plus un établissement, mais un véritable monument de Paris que vous visitez.

Ce haut lieu des soirées parisiennes est un vestige des années  ou la France était Insouciante, légère et suait la joie de vivre. Construit en 1889, la date présageait la révolution, mais celle de la culture populaire, celle ou les bourgeois se mêlaient au peuple pour s’encanailler…

D’abord vulgairement représenté par des artistes comme la goulue ou le pétomane, sa renommée a vite grandie pour accueillir des artistes de renom. Edith Piaf, Yves Montand, Line Renaud, Jean Gabin et le plus célèbre : Toulouse Lautrec. Tous ces artistes ont contribués d’une manière ou d’une autre à la reconnaissance mondiale du lieu.

Côté spectacle, le moulin rouge c’est d’abord des revues de charme certes, mais des revues aux costumes magnifiques pleins de paillettes de strass et de plumes. A force de travail, la vulgarité a laissé la place à l’élégance et au raffinement à la Française. Féérie, la revue actuelle est composée de 80 artistes, de 1000 costumes : la démesure.

Mais on l’oublie souvent, le moulin rouge est aussi et surtout un restaurant. C’est assis à une table, en dégustant des mets raffinés et une bouteille de champagne que vous admirerez les magnifiques Doriss Girls…