Le sanctuaire du roi de France, l'abbaye de Saint-Denis, à partir du Xe siècle à 1789 a accueilli de nombreuses tombes des rois

Partout où vous êtes à Paris, vous pouvez rejoindre l’abbaye de Saint-Denis, grâce au métro que a une grande fonctionnalité. Depuis le Xe siècle à 1789, l’abbaye de Saint-Denis a accueilli de nombreuses tombes de rois, de devenir un sanctuaire véritable roi de France.
Après 1789, les nombreuses tombes des rois de France que l’abbaye de Saint-Denis a accueilli jusqu’à présent, ont été profanées et volées pendant la Révolution française, et les restes des corps royaux ont été jetés dans des fosses communes pour symboliser le mépris qu’ils ressenti le révolutionnaire pour la monarchie qui avait régné en France jusqu’à ce point.
Beaucoup de pierres tombales ont été rapidement secourus par l’archéologue Alexandre Lenoir, qui les a pris pour son musée des monuments français. Puis, en 1806, Napoléon ré-ouvrir l’abbaye lors de son premier exil sur l’île d’Elbe, de la famille des Bourbons, qui avait temporairement repris le pouvoir, ils cherchent les restes des corps de Marie-Antoinette et Louis XVI, ont été trouvés et enterré dans la crypte de l’abbaye de Saint-Denis dans le 21 Janvier, 1815.
En 1817, ils ont aussi ré-ouvrir les tombes où les corps ont été jetés dans des rois de France, mais il était impossible de distinguer les nombreux vestiges ont ensuite été recueillis et mis tous conservés dans un ossuaire dans la crypte, avec deux dalles de marbre sont gravés les noms des monarques .