Le musée de la Vie Romantique

George Sand
Musée de la Vie Romantique

Au pied de Montmartre, pas loin de Pigalle, il y a une oasis verte et calme qui vous attend: le Musée de la Vie Romantique. Cette institution est dédiée à la mémoire de George Sand, romancière et femme de lettres française. Une fois le bâtiment du musée était la demeure du peinte Ary Scheffer qui accueillait chez lui la crème de la Nouvelle Athènes comme Fréderic Chopin, Eugène Delacroix, Jean Auguste Dominique Ingres, Alphonse de Lamartine et Charles Dickens.

Aujourd’hui, le musée présente au rez-de-chaussée diverses souvenirs de George Sand, dont des portraits, souvenirs de famille, des bijoux, et en plus la célèbre plâtre du bras de la romancière. Au premier étage on peut voir les toiles du peintre Ary Scheffer. Le musée est ouvert tous les jours, de 10h à 18h sauf les lundis et jours fériés et pour les collection permanents l’accès est libre pour tous !

Avez-vous envie de visister ce musèe pendant votre weekend paris?  Pour se rendre au Musée de la Vie Romantique en métro, voilà les stations les plus proches : Saint-Georges, Pigalle, Blanche, Liège. Autrefois, vous pouvez y rendre avec les bus n° 67, 68, 74, 30

Le Musée Edith Piaf à rue Crespin du Gast

la chanteuse française
Le Musée Edith Piaf

Edith Piaf est la chanteuse française la plus connue du monde. C’est a lui qu’on doit de très nombreux succès (« La vie en Rose » ou « Hymne à l’amour ») et c’est pour lui rendre hommage que le Musée Edith Piaf fut bâti dans le quartier où la chanteuse à la voix tragique a grandi.

Situé dans un petit appartement de la rue Crespin du Gast (quartier Ménilmontant), ce musée séduira votre attention et votre imagination grâce aux nombreux objets présentés : une collection de disques et de films, vêtements et chaussures de scène tandis que de lettres qui témoignent la correspondance amoureuse et personnelle de la chanteuse. À ne pas manquer, parmi les nombreux objets qui ornent ce musée, des gants de Marcel Cedran ou un peluche énorme qui fut elle donné par son défunt mari, Théo Sarapo.

Le musée est ouvert tous le jour de lundi à jeudi de 13 heures jusqu’à 18 heures. L’accès est libre mais il faut que vous réservez votre visite en téléphonant  au 01 43 55 52 72. Pour se rendre au Musée Edith Piaf (11ème arrondissement) la station du métro la plus proche est Ménilmontant (ligne 2), autrement vous pouvez prendre le bus n° 96.

Musée Edith Piaf
5, rue Crespin du Gast , 75011 Paris

L’église russe de Saint-Serge de Radonège

liturgie orthodoxe
L'église russe de Paris

Dans le XIXème arrondissement, au 93 de la rue de Crimée, l’église russe de Saint-Serge de Radonège attend vos visites. C’est une petite église que peu des parisiens connaissent, car elle est cachée, entourée d’arbres.

Construite en 1861 pour le culte luthérien allemand, pendant la première guerre mondiale elle fut confisquée et son terrain mis en vente. Au même temps en Russie la Révolution du 1917 conduit de nombreuses personnes à émigrer, ainsi une grande communauté orthodoxe s’installe à Paris. A cette époque n’existait à Paris que la Cathédrale Alexander Nevski qui ne suffisait plus à contenir tous les fidèles russe et le métropolite Euloge, chef spirituel de la communauté, trouva les fonds nécessaires à l’acquisition de l’église et en 1924 elle fut consacré au culte de Saint-Serge et à la liturgie orthodoxe.

L’église est décorée à l’intérieur de nombreux fresques  représentant de scènes de l’Ancien Testament, mais ce qui est intéressant à voir est la collection d’icônes, composée d’environ 100 pièces. Pour se rendre à l’église on doit prendre le métro numéro 7, stations Laumière ou Ourcq.

Musées et monuments à accès libre

musées gratuites
maison de victor hugo

Paris ne manque de musées et de monument, de patrimoine artistique et culturel, mais savez-vous que bon nombres de ces sites sont à accès libre ? Oui, il ya 11 musée à Paris ou on y peut visiter les collections permanentes gratuitement tous les 365 jours de l’année.

Le MAM (Musée d’Art Moderne de la ville de Paris)  s’ouvre à l’art non figuratif et vous offre des salles consacrées aux mouvements du Nouveau Réalisme, mais aussi au cubisme, au post-cubisme et au surréalisme. Trois musées sont dédiés à trois grands artistes français : la Maison Balzac, la Maison de Victor Hugo et la Maison Bourdelle.  Pas loin de la Maison de l’écrivain de « Les Misérables »  trouverez-vous le Musée Carnavalet, qui célèbre l’histoire de la Ville Lumière depuis ses origines jusqu’à nos jours.

Pour découvrir l’art et l’archéologie de la Chine ancienne il faut aller au Musée Cemuschi, mais si vous aimez l’art du XVIIIe siècle vous devez aller au Musée Cognacq-Jay. Le Mémorial du maréchal Leclerc de Hauteclocque et le Musée Jean Moulin retracent l’histoire de la Résistance et de la Libèration de Paris. Ou encore, totalement gratuites il ya le Petit Palais (Musée des Beaux Arts), le Musée de la vie romantique, le Musée Zadkine et le Musée national Jean-Jacque Henner.

Bref, il n’y a pas seulement le Louvre ou le Musée d’Orsay à visiter à Paris : la Ville Lumière vous offre beaucoup de chances gratuites pour  éteindre votre soif de culture !

Visite insolite à Paris : le cimetière du père Lachaise

Monument dit "aux mortes"
Une tombe du Père Lachaise

Il y a des lieux ou la ballade peut paraitre saugrenue. Visiter un cimetière est quelque chose qui peut paraître étrange. Et pourtant, dans la liste des monuments historiques de la ville de Paris, vous trouvez le Père Lachaise.

Ce cimetière abritait seulement 13 tombes en 1804. Il est aujourd’hui le plus grand dans Paris intramuros, et un des plus connus au monde.  Cet engouement date du transfert en son sein des dépouilles de Molière et de La Fontaine entre autre. La liste des célébrités qui y résident à titre posthume est extrêmement longue. Jim Morrison, Gilbert Bécaud, Frédéric Chopin, Daudet, Delacroix… Il y en a pour tous les goûts. Balzac eu le privilège de le décrire dans l’un de ses romans, Ferragus, avant d’y être enterré. Certaines tombes sont vraiment magnifiques et valent vraiment le détour.

Au fil du temps, le cimetière du Père Lachaise est devenu une attraction incontournable de la ville de Paris. La ballade y est tranquille et agréable. Vous y trouverez ombres et bancs pour flâner, laisser l’esprit s’imprégner du lieu et pourquoi pas lire un roman d’un des grands auteurs dont la main tant inspirée repose près de vous.

Hôtel des invalides: la mémoire de l'armée française

Hôtel des invalides
Les invalides: un ensemble architectural imposant

L’hôtel national des invalides est un bâtiment construit sous le règne de Louis XIV pour accueillir les invalides et les vétérans de guerre.

Outre le geste humanitaire, le bon roi Louis cherchait surtout une solution pour isoler cette population pauvre, bagarreuse et gênante dans les rues de Paris. Fief de l’armée, Napoléon Ier en fait un bâtiment important. Une partie sera transformée en nécropole au cours du XIXe siècle. Les dépouilles de Napoléon Ier, Vauban, ou Turenne y ont trouvé le repos au sein de l’église du dôme.

Les invalides accueillent aujourd’hui le musée de l’armée. Vous y découvrirez l’armure de François Ier dans le département armes et armures anciennes. Vous apprendrez à reconnaitre le calibre des canons en admirant leurs décorations dans le département artillerie. Vous ne partirez pas sans savoir pourquoi Louis XIV instaura la cravate blanche sur les étendards dans le département des emblèmes. Après la visite des deux guerres mondiales, vous pourrez clore la visite par un petit détour à l’historial Charles de Gaulle, inauguré en 2008 par le président de la république dans le cadre de la modernisation du musée. Entrée 9€.

Visite hétéroclite à Paris : les égouts de la ville

 

Visite originale de Paris
surprenants égouts de Paris

On apprend beaucoup des châteaux, des monuments ou des habitants d’une ville. On apprend aussi beaucoup sur Paris en visitant ses égouts.

La visite des égouts de Paris est bien plus qu’un apprentissage didactique de l’évacuation. C’est d’abord un voyage dans le temps. Il faut savoir que les premières structures d’assainissement de la ville de Paris datent de l’an 1200. En effet, lorsque Philippe Auguste fait paver les rues de la ville, il imagine en leur milieu une rigole d’évacuation. Le réseau évolue lentement jusqu’à l’intervention d’une personne qui a beaucoup donné à l’architecture de la ville de Paris : le baron Haussmann.

Le réseau actuel comporte 2400 km de galeries. Vous en découvrirez une petite partie. Outre certains ouvrages spectaculaires actuels, vous pourrez admirer des maquettes, des outils et des explications concernant l’évolution de la ville lumière.

La visite des égouts de Paris vous fera revivre, à travers les différentes techniques d’assainissement, l’évolution de la capitale de Lutèce à aujourd’hui. Comptez une heure pour tout visiter. Profitez de la fraicheur de ce lieu pour vous rafraichir aux heures chaudes. Tarif normal :4€30.

Musée du Louvre, le musée le plus connu

muSèe du louvre
La Victoire guidant le peuple

C’est le musée le plus connu du monde, le musée le plus visité du monde… on parle de toute évidence du Musée du Louvre.  Quand on pense à Paris, souvent on pense au Louvre aussi, un lieu très important de la Ville Lumière qui attire des touristes de tout le monde qui viennent jusqu’à ici pour admirer des chefs-d’œuvre comme la Victoire de Samothrace, la vénus de Milo, la Joconde de Léonard da Vinci ou le symbole de la démocratie et de la République française, La Victoire guidant le peuple d’Eugène Delacroix .

Mais la richesse des ouvres qu’il contient vont de l’art grecque étrusque et romain jusqu’à  l’art et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Jusqu’à la Révolution cette collection sera considéré exclusive de la Cour, Louis XVI aura l’idée d’en faire un musée publique et enfin le Musée du Louvre ouvrira ses portes en 1793.

Récemment des nouvelles ouvres ont été acquises comme  Portrait de Don Luis Maria de Cistué de Francisco de Goya, Le Comte Mathieu Molé de Jean-Auguste-Dominique Ingres ou Vierge à l’enfant de Bartolomeo Vivarini pour le plaisir des amateurs de l’Art. Comment accéder au Musée ? Par métro avec les ligne 7 (Palais Royale – Musée du Louvre) ou ligne 1 (Louvre – Rivoli).

Théâtre de la GaÎté, un nouvel espace artistique à Paris.

la zone tchernobyl
Théâtre de la GaÎté

Si vous êtes à Paris pour quelques jours et vous voulez faire une expérience culturelle,  on vous conseille le Théâtre de la GaÎté, un nouvel espace artistique. Après une vingtaine d’années d’oubli, le maire a ouvert au public les portes de ce temple dédié aux arts numériques et  aux musiques actuelles.

Inauguré en 1862, le Théâtre à vu ses jours de gloire sous le Second Empire et pendant la première moitié du XXe siècle, mais il tombait en faillait en 1989. Il n’y a que deux mois qu’il a ouvert encore ses salles aux parisiens et aux nombreux touristes qui viennent  à découvrir la Ville Lumière, mais sa programmation très diversifié, internationale et innovatrice en fait déjà une des plus intéressantes liens de la culture et de la scène artistique de Paris.

Musique, cinéma, théâtre, arts visuels, tous ce que vous voulez est dans la programmation du Théâtre de la GaÎté.  Au moment vous pouvez voir l’exposition de Matt Pyke, un des designers les plus innovants de sa génération, qui développe un vision très romantique des nouvelles technologie. Ou encore l’installation intitulé « la Zone » qui entremêle photographies, vidéos et création sonore sur Tchernobyl, à l’occasion du 25e anniversaire de la catastrophe.

Théâtre de la GaÎté
3 bis rue Papin
75003 Paris

Visiter autrement le panthéon à Paris

 

La coupole du pantheon
Point de vue exceptionnel du Panthéon

Le Panthéon est une des valeurs sûres des monuments de Paris. En sa qualité de poids lourd du tourisme, il draine une foule toujours aussi nombreuse dont vous avez peut-être déjà fait partie. Ennuyeux ce grand bâtiment de style néoclassique? Voltaire, Alexandre Dumas, Victor Hugo, Pierre et Marie Curie, Mirabeau… Tant de grands noms qui forcent l’admiration et le respect.

L’intérêt habituel se situe six pieds sous terre. C’est pourtant dans les hauteurs que je vous propose de visiter autrement le panthéon à Paris. En effet, si vous arrivez à la bonne heure, la partie haute se visite. Vous pourrez y admirer de façon surprenante la voute et le pendule de Foucault. Les escaliers sont raides, étroits, mais de belle facture. Ils vous emmènent jusqu’au dehors. Et là, votre regard ne s’arrête plus. Le sacré cœur, la tour Eiffel, le palais Bourbon, la tour Montparnasse… En tournant autour de la coupole, on peut admirer presque tous les monuments de Paris.

Si vous n’avez pas peur de monter les quelques centaines de marches et si vous n’êtes pas claustrophobes, je vous conseil fortement de venir voir Paris de ce points de vue exceptionnel.