DE PARIS A L'ITALIE: MINI GUIDE AUX SITES UNESCO DE L’ITALIE

L’Italie est un beau pays !
Les nombreux sites classés au Patrimoine de l’Humanité qu’elle possède, 47 en tout,  en sont le témoignage et font d’elle le pays en tête en termes de connaissances.
Tous ces sites ont été identifiés selon des critères bien définis : lieux qui présentent des caractéristiques et des particularités du point de vue artistique, archéologique, culturel et naturel.
Les principaux sites connus sont les suivants :
–    Les Dolomites
–    La Ville de Vérone, Ferrara et  le Delta du Pô,
–    Le centre historique de San Gimignano et celui  de Florence, Rome, Villa Adriana et Villa d’Este à Tivoli
–    Le site archéologique de Pompéi, Herculanum et Torre Annunziata,
–    Les Sassi et le parc des églises rupestres de Matera,
–    La Côte Amalfitaine
–    Les Iles Eoliennes
Il y en a de nombreux autres encore qui témoignent,  avec leurs richesses artistiques et culturelles, de toutes les connaissances acquises au cours des siècles par le Beau Pays. Tous ces lieux sont sauvegardés par les institutions pour permettre à tous les visiteurs qui viennent en Italie chaque année, de découvrir, toujours avec grande admiration,  ces sites enchantés qui racontent la vie du pays et de son peuple.
Organisez donc un beau voyage dans ce pays merveilleux qu’est l’Italie et suivez un itinéraire qui vous emmènera dans tous les beaux sites cités ci-dessus.
Pour vous loger, visitez notre site BBItalia.it, et vous trouverez le logement qui répond à vos exigences. Nous vous conseillons de choisir comme solution pour vous loger en Italie, un BBITALIA.IT, car ce genre d’habitation vous donne la possibilité de vivre un séjour agréable dans une atmosphère familiale, tout en vivant dans le confort sans dépenser un patrimoine.
De plus nous disposons de diverses catégories  de structures situées sur tout le territoire italien.

Les Antiquités à Paris – Le Village Suisse

Village Suisse
Village Suisse

Le Village Suisse est une galerie d’antiquaires, de galeristes et  de décorateurs, au pied de la Tour Eiffel, au 78 de l’avenue de Suffren, dans le 15è arrondissement de Paris.
Cette galerie à été conçue et exécutée au moment de l’Exposition Universelle de 1900 à Paris et regroupe tout un ensemble d’artisans, d’ouvriers, sculpteurs sur bois, de vanniers, tisseurs, brodeuses et de dentellières pour y présenter et vendre leur travail.
Pendant votre séjour à paris, c’est l’occasion,  pour les amateurs d’art et de décoration, de chiner pour trouver de petits meubles ou objets de décorations.
C’est un véritable salon permanent de 80 galeries d’art et d’antiquités au centre de Paris.
Après avoir fait votre visite au Village Suisse, vous pouvez vous accorder une pause détente dans une des brasserie de Paris, avant de repartir et de continuer à chiner aux Marché aux puces de saint -Ouen, par exemple.
Le Marché aux puces est reconnu dans le monde entier comme le plus grand marché d’antiquités et de brocantes.
Il y en a pour tous les goûts.
Pour votre séjour parisien, un moyen de joindre l’utile à l’agréable,votre weekend à Paris vous permettra de rapporter des « trésors » d’originalité dans votre maison ou votre jardin.

L’avenue des Champs-Elysées à Paris

La célèbre avenue des Champs-Elysées est considérée comme l’une des plus belles de la capitale française voire du monde entier. Située dans le 8ieme arrondissement au Nord Ouest de la ville, cette avenue commence par la place de la Concorde où se dresse l’Obélisque et se profile jusqu’à l’Arc de Triomphe de la place Charles de Gaulle, soit sur une longueur de plus de 1910 m. Sa largeur est de 70 m.
C’est aussi l’un des principaux lieux touristiques de Paris. Dans sa partie inférieure, l’avenue forme les jardins des Champs-Élysées, longs de 700 mètres et larges de 300 à 400 mètres. Elle comporte alors des contre-allées au-delà desquelles s’étendent des jardins divisés en espaces rectangulaires appelés carrés. Ainsi, on retrouve :
– le Carré de l’Ambassadeur (qui tire sa dénomination des hôtels destinés autrefois à servir de logement à des ambassadeurs étrangers. De plus, l’Espace Cardin figure dans ce carré)
– le Carré de l’Elysée (devant le Palais de l’Elysée)
– le Carré Marigny (avec le théâtre Marigny notamment)
– le Carré du Géorama ou Ledoyen (avec son célèbre restaurant Ledoyen)
– le Grand Carré du Battoir dit aussi Grand Carré des Jeux ou des Fêtes (avec le Petit Palais et le Grand Palais qui abrite notamment le Palais de la découverte et les Galeries nationales du Grand Palais.
Le touriste qui vient séjourner à Paris quelques jours et se loger en Bed & Breakfast ou en Chambres d’Hôtes, par exemple, ne manquera pas de venir également découvrir les nombreuses boutiques et galeries commerçantes de la célèbre avenue. De plus, l’ouverture de la plupart des magasins jusqu’à minuit et le dimanche participent aussi au succès commercial de l’avenue des Champs-Elysées. Ne manquez pas de manger chez dans une brasserie de Paris!

Sur les traces d’Eugène Delacroix à Paris

Eugène Delacroix à Paris
L’église Saint-Paul-Saint-Louis

Eugène Delacroix est un peintre du romantisme français, qui est relié à la ville de Paris grâce à beaucoup des œuvres qu’on peut voir encore aujourd’hui. Pendant vos vacances dans la Ville Lumière sera presque impossible de ne voir pas de peinture de Delacroix, car il a décoré beaucoup d’édifices publics pendant son séjour à Paris. Ici on vous donne un petit guide sur les traces d’Eugène Delacroix à Paris.

La première étape est l’Assemblée Nationale (33 bis, quai d’Orsay) où se trouvent des plafonds dans le salon du Roi et dans la bibliothèque. Même la bibliothèque du Sénat (15, rue de Vaugirard) est décoré par Delacroix et aussi bien la Galerie d’Apollon dans le Musée du Louvre. Pour voir « Talma en Néron dans Britannicus » il faut que vous alliez à la Comédie Française, situé au 1, place Colette.

Mais Delacroix n’a pas décoré seulement des édifices publics, mais aussi des églises. Par exemple chez l’église Saint-Paul-Saint-Louis se trouve « Le Christ au jardin des oliviers », chez la Chapelle de la Vierge dans l’église Saint-Denys-du-Saint-Sacrement il y a la « Pietà » et chez la Chapelle des Saints-Ange dans l’église Saint-Sulpice le « Saint Michel terrassant le dragon », le « Héliodore chassé du temple » et « La lutte de Jacob avec  l’Ange ».

Le Musée Edith Piaf à rue Crespin du Gast

la chanteuse française
Le Musée Edith Piaf

Edith Piaf est la chanteuse française la plus connue du monde. C’est a lui qu’on doit de très nombreux succès (« La vie en Rose » ou « Hymne à l’amour ») et c’est pour lui rendre hommage que le Musée Edith Piaf fut bâti dans le quartier où la chanteuse à la voix tragique a grandi.

Situé dans un petit appartement de la rue Crespin du Gast (quartier Ménilmontant), ce musée séduira votre attention et votre imagination grâce aux nombreux objets présentés : une collection de disques et de films, vêtements et chaussures de scène tandis que de lettres qui témoignent la correspondance amoureuse et personnelle de la chanteuse. À ne pas manquer, parmi les nombreux objets qui ornent ce musée, des gants de Marcel Cedran ou un peluche énorme qui fut elle donné par son défunt mari, Théo Sarapo.

Le musée est ouvert tous le jour de lundi à jeudi de 13 heures jusqu’à 18 heures. L’accès est libre mais il faut que vous réservez votre visite en téléphonant  au 01 43 55 52 72. Pour se rendre au Musée Edith Piaf (11ème arrondissement) la station du métro la plus proche est Ménilmontant (ligne 2), autrement vous pouvez prendre le bus n° 96.

Musée Edith Piaf
5, rue Crespin du Gast , 75011 Paris

Théâtre de la GaÎté, un nouvel espace artistique à Paris.

la zone tchernobyl
Théâtre de la GaÎté

Si vous êtes à Paris pour quelques jours et vous voulez faire une expérience culturelle,  on vous conseille le Théâtre de la GaÎté, un nouvel espace artistique. Après une vingtaine d’années d’oubli, le maire a ouvert au public les portes de ce temple dédié aux arts numériques et  aux musiques actuelles.

Inauguré en 1862, le Théâtre à vu ses jours de gloire sous le Second Empire et pendant la première moitié du XXe siècle, mais il tombait en faillait en 1989. Il n’y a que deux mois qu’il a ouvert encore ses salles aux parisiens et aux nombreux touristes qui viennent  à découvrir la Ville Lumière, mais sa programmation très diversifié, internationale et innovatrice en fait déjà une des plus intéressantes liens de la culture et de la scène artistique de Paris.

Musique, cinéma, théâtre, arts visuels, tous ce que vous voulez est dans la programmation du Théâtre de la GaÎté.  Au moment vous pouvez voir l’exposition de Matt Pyke, un des designers les plus innovants de sa génération, qui développe un vision très romantique des nouvelles technologie. Ou encore l’installation intitulé « la Zone » qui entremêle photographies, vidéos et création sonore sur Tchernobyl, à l’occasion du 25e anniversaire de la catastrophe.

Théâtre de la GaÎté
3 bis rue Papin
75003 Paris

Un tour insolite: découvrir la Paris médiévale

 

la sainte-chappelle
Le Moyen Age parisien

Paris, comme des autres grandes villes de notre époque, plonge ses racines dans le Moyen Age. Pour ça nous vous proposons un tour insolite : découvrir la Paris médiévale. Au XIVe siècle Paris apparaît comme un monstre démographique, avec plus de 200000 habitants et la plus part des monuments que nous aimons ont été construits dans ce période là.

En commençant avec le centre ville et l’Ile de la Cité, la Cathédrale de Notre Dame fut bâtie en 1160 et aujourd’hui on peut encore imaginer comme a été la place dans le Moyen Age. Pas loin de là fut bâtie entre le 1243 et le 1248 la Sainte-Chapelle et même à la rive gauche on trouve le Collège des Bernardins (du 1246, un monument historique à l’ architecture majestueuse) et l’Eglise de St. Severin. Située dans le 6e arrondissement se trouve la plus ancienne église de Paris, l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés.

Dans les 5e on trouve le reste des murailles médiévales de la ville, qui ont été pas seulement un organe défensif, plutôt un signe de la grandeur de la cité et du Pouvoir qu’y s’établit. Les muraille de Paris sont de murailles « philippiens », c’est-à-dire édifiés sous le règne de Philippe Auguste entre le 1190 et le 1210, flanquées de tours comme la Tour Jean sans Peur, qui vous pouvez voir quand vous venez de sortir de la métro  Étienne Marcel. Un tour insolite est possible. Si vous voulez découvrir la Paris médiévale, voilà des bonnes adresses !